Le bruit au travail augmente le risque de surdité

L'exposition quotidienne à un volume sonore excessif sur le lieu de travail est la première cause d'apparition des déficiences auditives parmi la population active. Les hommes sont plus touchés que les femmes.

Les années passées à un poste bruyant augmentent significativement les risques de problèmes auditifs et d'acouphènes. Ceci fut récemment confirmé par le biais d'une étude britannique effectuée sur 12.907 hommes et femmes auprès de 34 médecins généralistes et des forces armées britanniques. Le risque de lésion auditive est doublé après cinq années passées à un poste bruyant.

Dans le groupe des hommes ayant travaillé plus de 10 ans dans un environnement bruyant, les problèmes auditifs sévères sont près de 3,8 fois plus prévalant que chez les hommes qui n'ont jamais travaillé dans un environnement bruyant. Les femmes qui ont une dizaine d'année d'expérience dans un environnement bruyant sont 2,2 fois plus susceptibles de souffrir de problèmes auditifs que les femmes qui travaillent dans des environnements sans bruits.

Une étude américaine publiée en 2009 démontre que les hommes sont 2,5 fois plus susceptibles de développer une surdité suite au bruit (NIHL) que les femmes. En plus, l’étude qui comprend 5290 personnes âgées de 20 à 69 ans qui ont effectué un test audiométrique, a conclu que les hommes blancs et mariés étaient les personnes le plus à risque.

Plus d’hommes aux emplois bruyants que de femmes

En savoir plus: