21 mars 2019

Les personnes malentendantes courent un plus grand risque de blessures accidentelles

Une étude américaine révèle que si vous avez des problèmes auditifs, vous courez un plus grand risque d'être impliqué dans un accident.

Une étude américaine a étudié les associations entre la déficience auditive et le risque de blessures accidentelles chez les adultes américains. La conclusion est que la déficience auditive augmente le risque de blessures accidentelles.

Le risque peut doubler

L'étude a montré que les répondants qui avaient beaucoup de difficulté à entendre étaient deux fois plus susceptibles de subir une blessure accidentelle que les répondants avec une excellente capacité auditive.

«Lorsque les personnes ont une déficience auditive, elles risquent d’être moins attentives, par exemple, d'un vélo ou d'une moto qui les approchent», a déclaré le Dr Neil Bhattacharyya, auteur principal d'études et chercheur à la Harvard Medical School et au Brigham and Women's Hospital à Boston.

Comparativement aux répondants avec une excellente capacité auditive, le risque de blessure accidentelle était 60% plus élevé chez les répondants qui avaient un peu de difficulté à entendre et les personnes avec une difficulté moyenne à entendre avaient 70% plus de risque de subir un accident. Les personnes interrogées ayant beaucoup de difficulté à entendre étaient 90% plus susceptibles de subir un accident, révèle l’étude.

Les types de blessures les plus répandus chez les répondants malentendants étaient liés au travail et aux loisirs.

A propos de l'étude

L’étude est une analyse transversale des réponses d’un échantillon représentatif américain de 232,2 millions de personnes âgées de 18 ans et plus ayant participé à l’Enquête nationale par interview menée auprès de la santé entre 2007 et 2015 et portant sur les réponses aux questions relatives à l’ouïe et aux blessures. L'étude a examiné les blessures accidentelles au cours des trois mois précédents. L'état auditif a été auto-déclaré comme étant «excellent», «bon», «un petit problème», «un trouble modéré», «beaucoup de problèmes» ou «sourd».

Source: «Difficulté auditive auto-déclarée et risque de blessure accidentelle chez les adultes américains, 2007 à 2015» publié en mars 2018 dans JAMA Otolaryngol Head and Neck Surgery et www.reuters.com