05 août 2020

Les troubles auditifs et visuels ont un grand impact sur la vie des personnes âgées

La détection précoce et la gestion rapide des troubles de la vision et de l’audition sont des facteurs clés pour améliorer la qualité de vie des personnes âgées.

Les personnes ayant à la fois des troubles auditifs et visuels ont la plus grande réduction de l'espérance de vie en bonne santé, ainsi qu'une espérance de vie globalement inférieure par rapport aux personnes sans ces problèmes ou avec un seul de ces problèmes, selon une étude réalisée à Singapour.

L'étude a révélé qu'à 60, 70 et 80 ans, les personnes atteintes d'un ou des deux problèmes de vue et d'audition pouvaient s'attendre à plus d'années de vie avec une fonction physique limitée et des limitations dans les activités de la vie quotidienne, par rapport à celles sans déficience.

Prendre en charge les problèmes auditifs et visuels

Dans l'étude, les chercheurs concluent que «la prise en charge opportune et appropriée des déficiences visuelles et auditives, en particulier lorsqu'elles coexistent, chez les personnes âgées, a le potentiel de réduire les années de vie avec une limitation de la fonction physique et des activités de la vie quotidienne ».

« Les déficiences visuelles et auditives sont souvent perçues comme un développement normal mais insignifiant du vieillissement et, dans de nombreux cas, ne sont ni détectées ni traitées. Cette étude importante menée par nos chercheurs montre que la détection précoce et la prise en charge rapide des déficiences visuelles et auditives par les personnes âgées, leurs familles et les systèmes de santé sont essentiels pour améliorer la qualité de vie des personnes âgées », a déclaré le professeur Patrick Casey, vice-doyen principal de la recherche chez Duke-NUS à Singapour, selon Science Daily.

Problèmes autodéclarés

Dans l'étude, les chercheurs ont demandé aux participants d'évaluer leurs propres capacités visuelles et auditives. Pour évaluer la fonction physique, ils ont demandé aux participants d'indiquer s'ils avaient des problèmes avec des tâches impliquant leurs bras et leurs jambes, comme marcher 200 à 300 mètres, gravir dix marches sans se reposer ou lever les mains au-dessus de leur tête. Ils ont également demandé aux participants d'indiquer s'ils avaient de la difficulté à accomplir les activités de base de la vie quotidienne (AVQ), y compris prendre un bain, s'habiller ou manger ou les AVQ instrumentales, comme faire les travaux ménagers, gérer leurs médicaments ou prendre les transports en commun.

L'étude est composée de trois vagues. 3.452 participants ont été interrogés en 2009 (vague 1) et suivis en 2011-2012 et 2015. 3.103 ont été réinterrogés en 2011-2012 (vague 2) et 1.572 ont été réinterviewés en 2015 (vague 3).

Les problèmes augmentent avec l'âge

A travers les différentes vagues, 12 à 17% des personnes âgées avaient une vision réduite, 6 à 9% avaient une déficience auditive et 9 à 13% avaient à la fois une vision réduite ainsi qu’une déficience auditive. Une proportion substantielle, 34,6% de la vague 1 à 2 et 42,7% de la vague 2 à 3, ont connu un changement à la fois de leur capacité auditive et visuelle.

En 2009 (vague 1), 40,6% des personnes ayant une déficience auditive ont déclaré avoir des limitations de la fonction physique et 20,8% des limitations dans les activités de la vie quotidienne. En 2011-12 (vague 2), ces chiffres étaient passés à 52,2% et 26,6% et en 2015 (vague 3) à 60,4% et 29,4%.

Pour les personnes ayant à la fois des problèmes de vision et d'audition, 65,5% ont déclaré des limitations de la fonction physique et 39,28% des limitations dans les activités de la vie quotidienne en 2009. En 2011-12 (vague 2), les chiffres étaient de 64,3% et 43,7%. En 2015 (vague 3), les chiffres étaient passés à 78,7% et 50,6%.

Moins d'années sans limitations

L'étude a révélé que les personnes âgées souffrant à la fois de problèmes de déficience auditive et visuelle pouvaient s'attendre à passer 62% de leur vie restante avec une limitation de la fonction physique, tandis que le chiffre estimé pour ceux qui n'ont ni de problèmes de vue ou auditif était de 38%. Les personnes âgées ayant à la fois des problèmes auditifs et visuels pouvaient s’attendre à passer près du tiers (31%) de leur vie restante avec des limitations aux activités de la vie quotidienne, tandis que celles sans ces problèmes pourraient s'attendre à ne dépenser que 16% avec des limitations. Ceux qui avaient à la fois des problèmes auditifs et visuels avaient également l'espérance de vie la plus faible.

Données de l'étude

L'étude a utilisé les données de trois vagues d'une enquête longitudinale représentative au niveau national, Panel on Health and Aging of Singapore Elderly (PHASE).

L'étude, « L’impact de la déficience auditive et visuelle autodéclarée sur l'espérance de santé », a été publiée dans The American Geriatric Society.

Sources: www.sciencedaily.com et The American Geriatric Society

 

Recevez les dernières nouvelles de Hear-it