Maladie auto-immune de l'oreille interne

La maladie auto-immune de l'oreille interne - AIED - se caractérise par une surdité d'apparition progressive et/ou des étourdissements provoqués par la production d'anticorps dirigés contre l'oreille.

Il s'agit d'une maladie rare puisqu'il semble qu'1% seulement des déficiences auditives et des étourdissements soient dus à cette maladie.

La maladie provoque généralement chez le malade des crises d'une durée de quelques mois, caractérisées par une baisse d'acuité auditive accompagnée d'acouphènes. La crise peut être bilatérale (lorsqu'elle touche les deux oreilles). Cette maladie est plus fréquente chez les patients souffrant de la maladie de Ménière (6-16 pour cent).

Le diagnostic repose généralement sur l'anamnèse du patient, des examens physiques et sanguins, des tests auditifs et des tests vestibulaires. Il n'existe à l'heure actuelle aucun test spécifique de dépistage de l'AIED.

Traitement de la maladie auto-immune 

Le traitement de la maladie repose sur l'administration de stéroïdes ou de cotoxan, ou la réalisation d'une plasmaphérèse ainsi que sur la prescription d'aides auditives.