Masquage

Le masquage est le procédé par lequel le seuil d'audition d'un son est augmenté par la présence d'un autre son.

Lorsque nous écoutons simultanément un son fort et un son faible, nous risquons de ne pas percevoir ce dernier. Le son faible est masqué ou assourdi par le son fort. L'effet masquant du son fort sera plus important si les deux sons se situent dans une même gamme de fréquences. Ce phénomène s'observe également lorsque le son faible n'appartient pas à la même gamme de fréquences que le son fort.

Le phénomène de masquage des sons faibles est plus prononcé en cas de déficience auditive.

Le masquage peut être antérieur ou postérieur et peut se produire vers les hautes ou vers les basses fréquences.

Lorsque le son masquant précède le son masqué, on parle de masquage antérieur. On parle de masquage postérieur lorsque le son masquant est perçu quelques millisecondes après le son masqué. Lorsque les deux sons sont perçus simultanément, on parle de masquage simultané.

En outre, on parlera de masquage vers les hautes fréquences lorsque des sons de basse fréquence masquent des sons de haute fréquence. Un niveau intense de sons de haute fréquence peut également masquer des sons de basse fréquence. On parle alors de masquage vers les basses fréquences.

Le masquage est plus important lorsque le son fort est un son de basse fréquence et que le son faible est un son de haute fréquence.