Moins d'emplois et salaires plus bas

Beaucoup de personnes déficientes auditives ont une bonne situation, mais en général, elles sont plus sujettes au chômage et reçoivent un salaire moins élevé que les personnes normo-entendantes.

Une étude norvégienne a interrogé 7.000 personnes malentendantes sur leurs performances sur le marché du travail.

L'étude confirme que les personnes déficientes auditives ont plus de difficultés à trouver du travail. Environ 63 ont un emploi contre 71 pour cent pour l'ensemble de la population active.

L'étude a également révélé que les personnes déficientes auditives étaient moins payées, 16 pour cent en moins en moyenne que les personnes normo-entendantes.

Un taux de chômage plus élevé et des salaires moindres peuvent être expliqués par le niveau d'étude moins élevé parmi les personnes déficientes auditives. Parmi les personnes normo-entendantes, 27 pour cent ont effectué des études supérieures contre 20 pour cent pour les personnes déficientes auditives.

Les personnes malentendantes doivent fournir un effort supplémentaire afin de bien réussir sur le marché du travail. Plus de la moitié des répondants déficients auditifs estiment que leur déficience auditive leur donnent des problèmes, alors que 10 pour cent trouvent qu'elle est extrêmement dérangeante.

Source: Din hørsel, 4 mai, 2004

Recevez les dernières nouvelles de Hear-it