Pourquoi y existe-t-il un lien entre la déficience auditive et la démence?

La raison du lien entre la déficience auditive, le déclin cognitif et la démence n'est toujours pas claire.

Les scientifiques n'ont toujours pas découvert pourquoi la déficience auditive non traitée augmente le risque de démence et de déclin cognitif.

Apport audiologique réduit

Certains chercheurs suggèrent que l'apport audiologique réduit au cerveau peut contribuer au déclin cognitif et à la démence. La raison en est que l'activité cérébrale est réduite par l'apport audiologique réduit et que le cerveau est comme un muscle qui doit être utilisé et entraîné pour continuer à bien fonctionner.

Pathologie commune

D'autres chercheurs qui ont étudié la relation entre la déficience auditive et la démence suggèrent qu'une pathologie commune peut entraîner les deux conditions ou que la déformation des sons au cours des années peut submerger le cerveau des personnes malentendantes, les rendant plus vulnérables à la démence.

Les enquêteurs suggèrent également que la déficience auditive nécessite autant d'efforts cérébraux au cours des années pour décoder les sons en informations utiles, que les personnes malentendantes deviennent plus vulnérables à la démence.

Isolation sociale

Une autre théorie est que la déficience auditive pourrait conduire à la démence en rendant les individus plus isolés socialement, un facteur de risque connu pour la démence et d'autres troubles cognitifs.

Source: ”Hearing well to train your brain” par le Prof. Frank R. Lin et le Prof. Sophia E. Kramer

Lire aussi:
Recevez les dernières nouvelles de Hear-it