13 octobre 2020

Relation entre la déficience auditive liée à l'âge et les troubles cognitifs

Selon une étude, une déficience auditive, sévère ou prolongée, liée à l'âge est associée à une prévalence plus élevée de troubles cognitifs.

Une étude coréenne a examiné 399 patients âgés de 65 ans ou plus à qui des appareils auditifs avaient été prescrits pour faire face à la déficience auditive. Sur les 399 patients de l'étude qui ont reçu des appareils auditifs contre la presbyacousie, 45 (11,3%) souffraient de démence et 354 (88,7%) ne souffraient pas de démence.

Lorsque le groupe des personnes atteintes de troubles cognitifs était divisé en sous-catégories, déficience auditive faible et sévère, le seuil de déficience auditive était significativement plus élevé dans le groupe sévère que dans le groupe faible.

La prévalence de la démence chez les personnes ayant une faible déficience auditive, modérée, modérée à sévère et sévère était respectivement de 10,5, 11,5, 12,2 et 14%.

Dans l'étude, la prévalence de la démence était significativement plus élevée chez les patients avec une déficience auditive depuis 10 ans ou plus que chez les patients avec une déficience auditive depuis moins de 10 ans.

Mesures

Tous les participants ont subi une audiométrie à sons purs (PTA) à des seuils de 125 Hz, 250 Hz, 500 Hz, 1 kHz, 2 kHz, 4 kHz et 8 kHz.

Les troubles cognitifs de l'étude ont été évalués par un neurologue et un psychiatre. Un diagnostic de démence était basé sur des questionnaires, les symptômes cliniques, l'âge, le niveau d'éducation, l'évaluation neuropsychologique et l'imagerie cérébrale.

L'étude, « The Relationship between Age-Related Hearing Loss and Cognitive Disorder », a été publiée dans Kager.

Sources : www.ncbi.nlm.nih.gov et Karger

Lire aussi:
Recevez les dernières nouvelles de Hear-it