02 octobre 2019

Risque accru de dépression chez les personnes âgées atteintes de déficiente auditive

Selon une étude, le risque de dépression augmente de près de 50% chez les personnes âgées qui sont atteintes de déficiente auditive.

Une étude australienne révèle que les personnes âgées ayant une déficience auditive ont 47% plus de risques de développer une dépression.

L'étude, qui est une revue systématique et une méta-analyse de 35 autres études scientifiques, a révélé que la déficience auditive était associée à un risque de dépression de 47% plus élevé chez les personnes âgées. Les 35 études de 18 pays comprenaient 147.148 participants.

Conséquences de la déficience auditive

«Nous savons que les personnes âgées déficientes auditives se retirent souvent des événements sociaux, comme les événements familiaux, car ils ont du mal à comprendre les autres dans des situations bruyantes, ce qui peut entraîner une solitude émotionnelle et sociale», a déclaré Blake Lawrence, auteur principal de l'étude, Ear Science Institute de Subiaco en Australie et à l’Université d’Australie occidentale de Crawley à Reuters.

«Nous savons également que les personnes âgées déficientes auditives sont plus susceptibles de connaître un léger déclin cognitif et des difficultés à mener à bien leurs activités quotidiennes, ce qui peut avoir un impact négatif supplémentaire sur leur qualité de vie et augmenter le risque de développer une dépression», a-t-il également déclaré.

Des études antérieures ont également révélé une relation entre la déficience auditive et la dépression.

L'étude « Déficience auditive et dépression chez les personnes âgées : examen systématique et méta-analyse » a été publiée dans The Gerontologist en 2019.

Sources : The Gerontologist et www.reuters.com

Lire aussi: