01 juillet 2019

Une déficience auditive non traitée entraîne une augmentation des coûts de soins de santé

Les coûts de soins de santé augmentent avec une déficience auditive non traitée. Un risque plus important d'autres maladies et conditions telles que la démence et la dépression ainsi que de blessures et de chutes sont parmi les principales raisons.

Selon une étude menée par des chercheurs de la Johns Hopkins Bloomberg School de la santé publique, les coûts de soins de santé augmentent de 46% - ou de 22.434 dollars par personne - sur une période de 10 ans par rapport aux personnes sans déficience auditive.

Plus de séjours hospitaliers

L’étude a montré qu’après 10 ans, les personnes malentendantes qui ne suivaient pas traitement, avaient subi environ 50% de séjours en hôpital supplémentaires, un risque de réadmission à l’hôpital de 44% plus élevé sur une période de 30 jours, étaient 17% plus susceptibles de passer aux urgences et avaient 52 visites ambulatoires de plus par rapport aux personnes sans déficience auditive.

Démence, dépression et chutes

Une autre étude révèle que les personnes avec une déficience auditive non traitée courent un plus grand risque de démence, de dépression, de chutes et d’autres problèmes de santé. Selon une étude, les adultes plus âgés avec une déficience auditive non traitée ont un risque de démence accru de 50%, un risque de dépression accru de 40% et un risque de chute de près de 30% supérieur à ceux sans déficience auditive sur une période de 10 ans.

Des problèmes de communication

Une autre étude révèle que le risque de réadmission à l'hôpital est 32% plus élevé si vous rencontrez des problèmes d'audition et si vous avez des difficultés à communiquer. L’étude a montré que les patients malentendants de l’hôpital qui ont des difficultés à communiquer avec le personnel médical risquent plus de se retrouver à l’hôpital endéans 30 jours, par rapport aux patients qui n’ont pas de difficulté à entendre.

Blessures accidentelles

Enfin, une étude a révélé que si vous avez des problèmes d’ouïe, vous courez un plus grand risque d’être victime d’une blessure accidentelle. L'étude a montré que les répondants ayant beaucoup de difficultés à entendre étaient deux fois plus susceptibles de subir une blessure accidentelle que ceux ayant une excellente audition. Les types de blessures les plus répandus chez les répondants malentendants étaient liés au travail et aux loisirs.

 

Lire la suite :