12 mai 2020

Une étude taïwanaise confirme que la déficience auditive est associée à la démence

Selon une étude taïwanaise, la déficience auditive est positivement associée à un risque de démence, en particulier chez les personnes âgées de 45 à 64 ans.

Sur un total de 16.270 participants à une étude taïwanaise, 1.868 ont développé une démence. Dans l’étude, Le taux d'incidence de démence dans le groupe de personnes déficientes auditives était plus élevé que celui dans le groupe qui entendait normalement.

Au cours de la période de suivi, près de 20 personnes sur 1.000 parmi les personnes ayant une déficiente auditive ont développé une démence alors que seulement environ 14 personnes sur 1 000 par an non déficiente auditive ont développé une démence.

Dans l'étude, une analyse en sous-groupe a révélé que parmi trois groupes d'âge (45-64, 65-74 et 75 ans ou plus), la déficience auditive était particulièrement associée à un risque de démence dans le groupe âgé de 45 à 64 ans.

Autres facteurs de risque

L'étude a également révélé que les maladies cérébrovasculaires, le diabète, l'anxiété, la dépression, les maladies liées à l'alcool et les traumatismes crâniens étaient associés de manière significative et positive à la démence.

L'étude a recueilli des données à partir de la base de données de recherche sur la santé nationale de Taiwan entre 2000 et 2013 et comprenait à la fois un groupe diagnostiqué avec une déficience auditive et un groupe témoin sans déficience auditive.

L'objectif de l'étude était d'étudier l'association entre la déficience auditive et l'incidence de la démence chez les adultes taïwanais dans la population générale.

Etude «Association of Hearing Loss With Dementia» a été publiée dans JAMA Network Open.

Sources: www.dailymail.co.uk et JAMA Network Open

 

Recevez les dernières nouvelles de Hear-it